Moyens naturels pour la préservation de la santé - NaturalHealthMeans.com

Moyens naturels 

pour la préservation

de la santé 

Tous les produits Labosp Tous les produits Easynutrition Anti-oxydant Anti-âge Apaiser... Articulation, souplesse Bouche, Dents, Haleine Cardiovasculaire Cheveux, peau et ongles Circulation Comportement Confort urinaire Croissance Digestion Dépendances Détox En promo... Environnement Equilibre Femme Fluidité esprit zen Forme et énergie Gluten Homme Immunité Minceur Mémoire et concentration Nouveautés Nutrition supplémentation Ossature Respiratoire Santé Sexualité Soulager Sport Stress, nervosité & sommeil Transit Troubles menstruels Vision

Biologique ou "bio-toxique" ?

Biologique ou A lire aussi...

Sommaire

Quoi de plus logique que de cultiver ? Un non-sens a voulu que nous, consommateurs, soyons encouragés à consommer "toxique", et prévenus par les labels lorsque nous achetons "sain". Ne serait-ce pas l'inverse qu'il faudrait appliquer ?

Imaginons ... une grande surface qui aurait étiqueté les 9/10e de ses fruits et légumes de la mention « toxique », laissant les produits sains sans indication. Une logique qui ne l'est pas pour tout le monde ! Mais de façon volontaire... En effet, si c'est une vérité, ce n'est pas vendeur !

Crier haro sur le système est facile. Si nous ne l'avons pas souhaité, en achetant et en consommant ces produits en toute connaissance de cause, nous l'encourageons, tel un grand déni collectif qui ne fait plus de nous des victimes du système, mais bien des acteurs de notre propre empoisonnement. Le cercle vicieux du non-sens est ainsi lui aussi cultivé, et amendé par la toxicité entretenue de nos choix.

Si les produits issus de la culture biologique sont plus coûteux, ce n'est donc, entre autres, que le résultat d'une moindre demande, animée probablement par le leurre, le caprice du fruit parfait et du légume calibré ; un camouflage à faire envier la prédation animale !

Manger sainement relève d'une volonté, demande des efforts, de reconsidérer nos fonctionnements et notre organisation au quotidien. Et si nager à contre-courant ralentit notre course, c'est peut-être que notre rythme n'était plus vraiment à échelle humaine...

Céline Lurquin, rédactrice

Contactez-nous

Qui sommes-nous ?

Actions solidaires

Vous êtes une association dans le domaine de la santé ? Faites-vous connaître ici.